L'apprentissage de la propreté

La propreté est un stade important dans la vie de votre enfant. Mais très souvent ce n'est pas une évidence, ni pour l'enfant et ni pour les parents. Comment faut-il commencer avec l'apprentissage de propreté? On vous aide volontiers avec ce plan par étapes!

1. Quand commencer? Ça dépend, c’est différent pour chaque enfant. D’habitude, le point de départ se situe entre 18 mois et 3 ans. C’est pendant cette période que l’enfant développe du contrôle sphinctérien. Mais ce n’est pas un règle général. Il est possible que votre enfant soit prêt à apprendre la propreté avant 18 mois ou qu’il ne soit pas encore prêt à l’âge de 3 ans. De toute façon, il est important d’attendre jusqu’à ce que votre enfant donne des signaux qui indiquent qu’il est prêt à apprendre la propreté. Ces signaux peuvent être : s’intéresser aux toilettes, s’isoler pour faire pipi ou indiquer que son lange est plein.

2. Comment commencer? En achetant un petit pot simple et un réducteur de toilette ou bien un petit pot 3-en-1. Mettre un enfant immédiatement sur « la grande toilette » n’est pas une bonne idée. Les enfants se sentent beaucoup plus sûrs lorsque les pieds sont bien posés sur le sol. Ainsi, ils ne peuvent pas tomber à côté ou dans la toilette. Donnez aussi le temps à votre enfant de s’habituer à son petit pot. Vous pouvez par exemple présenter le petit pot comme son propre trône. Dites-lui que c’est seulement pour les petits princes ou les petites princesses.

3. Reconnaître les indices. Quand votre enfant s’est habitué à son petit pot et quand il est prêt à l’utiliser, il est important de reconnaître les indices. Essayez à découvrir une régularité dans ses habitudes : quand et combien de fois fait-il pipi dans son lange? Essayez aussi de faire attention à ses comportements : que fait-il juste avant qu'il fasse pipi ? Il se met peut-être en position jambes écartées, il se met à pleurer ou à tourner en rond. Au moment où vous remarquez un de ces indices, mettez l’enfant sur son petit pot.

4. Donner le temps à votre enfant. Pour la plupart des enfants, les premières fois sur un petit pot n’est pas du tout une évidence. Cela leur paraît bizarre et même un peu angoissant de voir et de sentir quelque chose sortir de leur corps et tomber dans un petit pot. Expliquez alors à votre enfant que c’est quelque chose de tout à fait normal et que c'est la même chose pour toutes les personnes et tous les animaux.

5. Bravo, la première fois sur le petit pot! Quand votre enfant a fait son premier pipi dans son petit pot, laissez-lui aider à vider le petit pot dans la toilette et laissez votre enfant tirer la chasse. Ainsi, il comprendra mieux le rapport entre la toilette et son petit pot et il apprendra où son pipi doit aller finalement.

6. Du petit pot à «la grande toilette». Pour assurer une transition facile à «la grande toilette» , il est conseillé d’acheter un réductuer toilette. Celui-ci réduira l’ouverture de la toilette. Une grande ouverture peut être un peu angoissant au début. En plus, une position affaissée sur la toilette est néfaste pour les intestins du petit.

7. En tenez compte que… votre enfant ne parcourra pas les différents stades de l’entraînement de propreté sans petits accidents. Des accidents sont inévitables. Ne vous fâchez donc pas au moment où ils se produisent. C’est tout à fait normal. Nu punissez pas votre enfant, parce que cela ne fera que le rendre incertain. Il vaut mieux faire l’inverse : si votre enfant a indiqué qu’il devait faire pipi, mais s’il était un peu trop tard, récompensez alors le fait qu’il l’a indiqué !

 

The mailing that really matters...

... en proposant du contenu intéressant et pertinent pour jeunes parents. (Vous ne recevrez jamais de communications commerciales non sollicitées. C'est promis.)

Quand vous envoyez votre demande, vous acceptez le traitement de vos données comme mentionné dans notre politique en matière de la vie privée . Ne vous inquiétez pas: nous accordons beaucoup d’importance à votre vie privée et nous utilisons les données de manière très prudente!